Différents capteurs pour vos objets connectés

Par Olivier il y a 5 mois
Temps de lecture estimé 3 min

Dans l’univers de l’IoT, les capteurs représentent le premier maillon de la chaîne de valeur. Voici donc quelques informations pour mieux comprendre à quoi ils servent et comment les utiliser.

Qu’est-ce qu’un capteur ?

Un capteur est un composant électronique plus ou moins complexe permettant la mesure d’une donnée.

Les familles de capteurs

Il existe deux grandes familles de capteurs :

  • Les communicants : ils sont autonomes et transmettent les données directement via le réseau de communication ;
  • Les non communicants : ils nécessitent un dispositif électronique complémentaire pour traiter et transmettre les données via le réseau.

La plupart du temps, et afin d’être autonomes, les capteurs communicants exploitent des réseaux dits M2M ou longue portée tels que LoRa ou Sigfox. C’est le cas notamment des produits distribués par nos amis de Synox.

Quant aux capteurs non communicants, ils offrent l’avantage de ne pas être directement lés à un réseau. En outre, ils nécessitent la mise en place de composants complémentaires pour être reliés au réseau de votre choix.

À chaque besoin son capteur

Aujourd’hui, on trouve des capteurs pour tout ou presque : vitesse, température, force, pression, passage, présence, vidéo/image, énergie, localisation, puissance, viscosité, volume, acoustique, distance, couple, débit, photométrie, conductivité, fréquence, vibration, humidité… la liste est longue.

Parfois, vous ne trouverez pas de capteur spécifique et vous devrez utiliser des calculs pour déterminer la donnée souhaitée. Par exemple, vous ne trouverez pas de capteur de puissance (permettant d’identifier des watts), mais un capteur de tension et quelques formules d’électricité vous permettront en connaissant l’intensité d’en déduire la puissance.

Exploitation des données

L’exploitation des données des capteurs de votre objet connecté peut se faire à deux niveaux :

  • Soit votre capteur restitue une simple donnée à une fréquence régulière et cette donnée est envoyée brute à votre infrastructure ;
  • Soit votre capteur est couplé à un dispositif électronique et logiciel pour traiter la donnée avant que celle-ci ne soit transmise.

Il n’y a pas une solution meilleure que l’autre. En réalité, tout dépend de vos objectifs.

Exemple 1 : beaucoup de données

Certains capteurs peuvent générer beaucoup de données. Les transmettre sans traitement peut nécessiter une bande passante importante ce qui n’est pas toujours possible, notamment si vous travaillez avec un réseau longue portée où le débit est limité. C’est pourquoi il peut être intéressant de traiter la donnée avant sa transmission afin de ne garder que le nécessaire, histoire de ne pas surcharger inutilement votre canal de transmission.

Exemple 2 : consommation d’énergie et fréquence des transmissions

Il est important également de prendre en compte la fréquence des transmissions. Par exemple, votre compteur de consommation d’eau ne transmet des données qu’une fois par jour. Étant autonome et sur batterie, cela permet une durée de vie de plus de dix ans. Et qui a besoin de nos jours d’avoir ce type de données avec une fréquence plus serrée ?

Exemple 3 : couche logiciel de traitement avant transmission

Enfin, l’intelligence artificielle peut également entrer dans la danse. Par exemple, si vous souhaitez identifier le nombre de personnes qui passent dans une zone avec une caméra, vous n’avez pas besoin de transmettre le signal vidéo, il vous suffit d’avoir une couche logicielle en amont qui effectue le comptage via le deep learning. Seule la donnée de comptage a de l’importance finalement.

À lire également

Panorama de l’IoT dans l’agriculture

L’agriculture a depuis plusieurs années fait sa transformation digitale. Désormais, les exploitants s’appuient sur les objets connectés pour accroître leur productivité tout en optimisant les ressources. Quand le monde agricole rencontre les nouvelles technologies...
Par Olivier, il y a 2 mois
Temps de lecture : 5 min

Quel réseau de communication pour vos objets connectés ?

Vos objets connectés ont besoin d’émettre et de recevoir des informations. Les données émises sont souvent issues de capteurs mais il peut être nécessaire de transmettre également des informations pour piloter vos objets. Nous allons voir ici quels sont les principaux réseaux de communication que vous pouvez utiliser dans le cadre de vos projets IoT.
Par Olivier, il y a 4 mois
Temps de lecture : 5 min
Nous
contacter
Appelez-nous
01 45 21 05 21
Ou envoyez-nous un message
Contactez-nous
Newsletter
Restez connecté avec l’agence pour être informé de nos prochaines publications et annonces.